Auteur Sujet: Gaïa, le monde d'Anima  (Lu 680 fois)

benji7777

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 159
    • Voir le profil
Gaïa, le monde d'Anima
« le: septembre 11, 2015, 18:33:08 pm »
Voilà quelques documents qui permettent de situer l'Univers d'Anima :

- l'Histoire telle qu'elle est officiellement enseignée
- une carte du monde avec une très courte description des différentes régions
- un atlas un peu plus détaillé concernant l'Ancien Continent
- la liste des ethnies existantes

Kurgane

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 208
    • Voir le profil
Re : Gaïa, le monde d'Anima
« Réponse #1 le: septembre 11, 2015, 18:36:34 pm »
toi tu doit être a fond sur le potassage de règles si je me trompe pas ahahah

ça sent le future mj ça hummmm bon

benji7777

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 159
    • Voir le profil
Re : Gaïa, le monde d'Anima
« Réponse #2 le: septembre 12, 2015, 02:50:58 am »
Ho que oui, je suis à fond.

Bon, pour compléter les documents, voilà un petit résumé de Gaïa :

Le monde est composé de deux Continents, l'Ancien et le Nouveau. Pendant les 7 derniers siècles, le monde entier a été unis au sein du "Sacro-Saint Empire d'Abel". Pour vous donner une idée, c'est un peu un Empire romain médiéval teinté de la philosophie des Lumières, la société est féodale, mais fondée sur des idéaux chrétiens d'entente entre gens de bonne volonté.

Cet Empire a été fondé autour d'une religion, le Christianisme, qui énonce que le Messie, Abel, est venu pour rappeler l'existence de Dieu aux Hommes. La Foi Chrétienne s'articule autour de trois grands principes :
- il n'y a qu'un seul Dieu, un être suprême qui a créé l'Univers. Il est à la fois le Père, le Fils, et le Saint-Esprit.
- le sacrifice du Messie (Abel) est le reflet de l'amour de Dieu envers l'humanité, à laquelle il a offert le plus grand des dons, le Libre-Arbitre. Les hommes doivent s'aimer les uns les autres et ainsi trouver le salut et une place au ciel. La miséricorde, la bonté et le pardon sont les chemins qu'ils doivent suivre.
- le peuple élu par Dieu est celui de l'Homme, et son devoir est de combattre ce qui le menace, lui ou sa foi.
En gros, c'est la religion chrétienne mais avec un côté un peu égalitariste et très pro-humain anti-surnaturel.

L'Empire est dirigé par l'Empereur, qui est à la tête de tous les pouvoirs, séculiers comme religieux. Il est secondé par l’Archevêque Suprême, qui supervise l'Eglise, les Seigneurs de Guerre, généraux de son armée, et le Haut Sénat qui regroupe les dirigeants de chacune des régions de Gaïa. Ces régions sont appelées Principautés, et les membres du Haut Sénat sont donc appelés "Princes". La Société est fondamentalement féodale, avec une Noblesse, une Bourgeoisie, et un Bas Peuple. Pour autant, les privilèges de la Noblesse ne sont pas absolus, et la loi de l'Empire condamne fermement les abus, et il n'y a donc que peu de tension sociale.

L'Eglise est profondément implantée dans tout l'Empire, et est chargée de protéger la population contre les menaces surnaturelles, en les guidant et les conseillant. Chaque Principauté est sous la responsabilité d'un Cardinal, qui supervise également son Prince. Le Treizième Cardinal n'a pas de territoire à sa charge, mais il est le chef de l'Inquisition, organisation de guerriers sacrés chargés de purger le mal surnaturel, et il ne réponds qu'à l'Archevêque Suprême, et à l'Empereur.

L'Armée de l'Empire est régie par les 4 Seigneurs de Guerre, chacun s'occupant d'un quart du monde : le Centre, le Nord, le Sud, et le Nouveau Monde. Ils maintiennent l'ordre dans l'Empire, et nomment un Arbitre par Principauté afin de les épauler. Ces Arbitres supervisent également les Princes, à égalité avec les Cardinaux. L'identité du Seigneur de la Guerre du Nord est secrète, et connue de l'Empereur seul.

L'Empire s'articule donc autour des ces trois pouvoirs, religieux, militaire, et séculier.

Les différentes puissances mondiales actuelles sont :

- l'Empire. Il traverse une grosse crise et a perdu le contrôle de la majeure partie de Gaïa. Il conserve tout de même le pouvoir dans un quart du monde connu. Comme Organisations notables, on peut nommer l'Ordre du Ciel, qui est la garde personnelle de la jeune Impératrice Elisabeth Barbados (elle a 13 ans). De nombreux membres sont dotés de pouvoirs "divins", accordés par Dieu pour la protection de l'Impératrice. Il y a aussi l'Armée du Seigneur de la Guerre du Centre, Tadeus Van Horsman, qui est le seul Seigneur de la Guerre à soutenir ouvertement l'Impératrice.

- l'Eglise. En plus d'avoir des prêtres et sœurs implantés dans presque chaque village de l'Empire, possédants une formation basique mais efficace pour repérer les menaces surnaturelles, et le cas échant avertir l'Inquisition, l'Eglise possède un territoire sacré, le Domaine, où se situe le siège de sa puissance, et toutes ses instances dirigeantes.

- l'Alliance Azur. Regroupe trois ex-principautés, unies dans le but de renverser l'Empire, considéré comme corrompu, afin de prendre sa place à la tête de Gaïa. Elle est dirigée par Matthew Gaul, ancien Seigneur de Guerre du Sud, qui a profité de l'assassinat du précédent Empereur pour déclarer son indépendance et forger sa propre nation. Ces territoires sont proches de l'Eglise, tant idéologiquement que géographiquement.

- le Lucrécio. Dirigée Lucanor Fey Giovanni, le dernier descendant de la lignée du Premier Empereur, lui-même descendant du premier Apôtre d'Abel. L'Empire a été dirigé par les Giovanni pendant plus de 650 ans sans interruption, ce qui fait que cette lignée est considérée par beaucoup comme sacrée. Lucanor n'a pu réclamer son droit au trône car son père, l'Empereur fou Lascar Giovanni, s'est volontairement donné la mort en s'empalant sur l'arme brandie par le jeune garçon. Depuis, exilé au Lucrécio, dont il hérita le titre de Prince par sa mère, Lucanor a fait briller la principauté : il s'agit de l'endroit le plus avancé technologiquement au monde, et le monde a découvert avec émerveillement et effroi l'invention d'incroyables dirigeables capables de faire la liaison entre les capitales des principautés en quelques dizaines d'heures. Lucanor a pour le moment une position neutre à l'égard de l'Empire et de l'Alliance Azur, ne s'étant déclaré ni pour l'un ni pour l'autre, mais c'est un individu d'une puissance inégalée et il ne fait aucun doute que la moindre action de sa part donnerait un avantage irrésistible à ses alliés.

La plupart des autres principautés ont déclaré leur indépendance et n'obéissent à aucune autre autorité que la leur (l'influence de l'Eglise variant grandement d'un endroit à un autre)