Auteur Sujet: La vie de Tolfrea  (Lu 1040 fois)

Benoit

  • Membre du Bureau
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 349
  • Responsable JdR
    • Voir le profil
La vie de Tolfrea
« le: avril 23, 2019, 14:48:33 pm »
Alors par où je commence, ha oui tu voulais savoir comment j'en suis arriver là et bin il vas nous falloir plus de bière :

Par où je commence, je suis née dans un petit village dans le Taldor et tout allai bien, mon intellect et ma curiosité naturel fis que je pris la place de l'herboriste puis un mage de passage "m’achetât" ...Quoi oui bah c’était normal il enlevais une paire de bras au village il fallait bien qu'il dédommage mes parents …

Bref me voilà dans une école un peux particulière j'avais 12ans je crois,  et j'appris les rudiment de l'alchimie, mon esprit vif me permis de me faire vite remarquer mais le plus drôle fus le moment ou la malédiction s'empara de moi :

Vers 14ans, mes maître me diront que c'est une histoire d'hormone tout ça, toujours est t-il que au moment ou une fiole aurai du tomber et ce briser, elle ne le fit pas. Je la retrouvais au bout de ma queue ...MA QUEUE ! De surprise je fis un saut et m’assomma contre l'atelier.

A mon réveil j'avais changer finie ma peau blanchâtre, a la place une peau cuivrer, mes cheveux avaient pousser finie le blond cendré, bonjour noir de jais, sans compter les petites cornes ...

Bon pour les filles c'est mort déjà que l'on me voyais comme un rat de labo …

Bref ma scolarité terminer, j'ouvris une échoppe dans la Capitale Oppara qui me permis de vivre de ma passion pour l'alchimie , auquel j'ajoutai la possibilité de faire rédiger des lettres, traduction et comptabilité, enfin ça seulement pour Crac mais c'est une autre histoire on y reviendra .

Seulement voilà être un Cambion même dans une ville civilisé a des inconvénients, d’abord la ségrégation pour une personne de ma condition, même si mon érudition me permettait d’être respecter par le commun, toute mes relations était emprunte de méfiance voire de répulsion.

Un jour je fis l'erreur de montrer un de mes pouvoirs lorsque j’étais emprunt de boisson et les quelque poivrasse en fin un récit exagéré pourtant je n'es absorber la vie que d'une souris qui venais de ce prendre un piège. Du coup des rumeur plus farfelu les une que les autre on commencer a circuler, et dés qu'un truc bizarre arrivai dans le quartier c’était ma faute.

Du coup mes clients même les plus fidèle me firent faut bon et mes dettes on commencer a augmenter en même temps que l’antipathie de mes voisins.
Je vous est déjà parlé de Crac pour qui je fait le comptable, bah si je le fait c'est pour alléger les intérêt de ma dette auprès de lui mais du coup sans client plus de rentrer d'argent et sans argent bah vous voyez le problème. Bref un matin j'ai fait mon baluchon pris le peux d'argent qui me restais et je suis partie sur les route direction le sud.

Benoit

  • Membre du Bureau
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 349
  • Responsable JdR
    • Voir le profil
Re : La vie de Tolfrea
« Réponse #1 le: avril 23, 2019, 20:34:48 pm »
Le plus simple fus de prendre le premier navire en partance quelque soit ça destination et le premier capitaine qui voulus bien de moi et en plus en étant payer fus un humain revêche de 50 ans.

J'eus en charge les cuisines, l'infirmerie et toute les autre chose que mes camarade était trop simple pour réaliser, et quand je demandais pourquoi ils avaient besoin d'un nouveau cuistot la réponse fus on ne peux plus simple : ils l'ont jeté par dessus bort car s’était dégueulasse . Un voyage sans trop de problème où je fie la découverte du mal de mer et des nuit sur un hamac .

J'avais de bonne réserve pour faire à manger et mes connaissance en herboristeries et mes talents d'alchimiste conquis le respect des homme d’équipage et ce malgré mon apparence pour le moins exotique. (c'est fou se qu'un poignet d'origan dans le gruau peux faire comme merveilles.)

Ainsi commença mon voyage qui bizarrement me ramènera vers les terres de mes ancêtres.

Benoit

  • Membre du Bureau
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 349
  • Responsable JdR
    • Voir le profil
Re : La vie de Tolfrea
« Réponse #2 le: avril 30, 2019, 20:45:29 pm »
Assis dans la neige un peu a l'écart de notre campement de fortune, en train de chercher sans grande réussite de quoi concocter quelque potions, je ressassai ces dernières semaines .
Tout à pas trop mal commencer, de nouveau compagnon et qui ce fiche de mon apparence.
Je pense que quelque chose m'en … nous en veux … enfin nous veux quelque chose en tout cas .
Cette vision partager, l'histoire du froid blanc de Ken ne me dit rien qui vaille … En plus ça caille merde ! ! !

Bon au moins notre groupe se sers les coudes, putain on en tellement chier … ce piège si archaïque, si facile a voir et moi je trouve le moyen de blesser ma compagnon, la laissant au porte de la mort, car j'ai pas vue ce petit contre piège dissimuler dessous ! La hin a raison la prochaine fois on prend une grosse pierre où un carreau et pouf plus de piège !

Je me sens si inutile, pas un carreau n'a toucher ce Tatzlwyrm, d’ailleurs combien de chance j'avais de survivre si je m’était trouver a la place de Ken ? ... J'en frémis encore ... Bref faut que je retourne au camp et que je me repose, ressasser ne sert a rien .

Orphan

  • Moderator
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 413
    • Voir le profil
Re : La vie de Tolfrea
« Réponse #3 le: mai 02, 2019, 08:37:51 am »
* ça sent la peur *

Le froid vous submerge durant la nuit, malgré le feu rougeoyant et réconfortant.