Auteur Sujet: Carnet de bord ( Espagnol)  (Lu 734 fois)

Benoit

  • Membre du Bureau
  • Sr. Member
  • *****
  • Messages: 349
  • Responsable JdR
    • Voir le profil
Carnet de bord ( Espagnol)
« le: janvier 21, 2020, 15:41:14 pm »
Carnet de bord de Rodrigo Munoz, second sur la Santa Muerte, sous les ordre du Capitaine Juan Cavallo.

En se jour, nous avons appris la formation de la flotte au trésor, la couronne ayant besoin de fonds, nous avons moi et quelques autre accepté de nous rendre au port sur un sloop pour nous renseigné sur les dates et effectif de cette flotte.
Nous primes donc la sloop avec quelque fourniture pour nous faire passer pour d’honnête marchant.
Notre arrivé au port se fis sans incident, et ce malgré le passage de la douane flottante.
Nos frais d’appontage règle nous nous dirigeâmes vers la commanderie pour nous enregistré, quelle ne fus pas ma stupeur de voir mon visage avec une prime, heureusement que j'ai une fausse identité sur nos papier (lol).
La suite ne fut qu 'une suite d’enquête me menant directement chez mon chirurgien de bord. Pour commencer une estafilade au torse, puis bah ... pourquoi Anaké ne l'a pas laissé s'en tirer quand il lui a chopé le cul? ... C'est pas le premier et pas le dernier ... Bon reste qui me manque quelque dents mon sourire vas en pâtir mais je n'en mourais pas . Mes hommes on poursuivie l’enquête sans moi et on découvert que toute la flotte était là et prête a appareiller que son amirale est Ubilla, qu'il y à 12 navire d'on 2 galions et un navire français embauché a la dernière minute.
Il ne nous reste qu'un piste non explorer pour le moment, le bordel de la Sirène !

Liz Aurore

  • Newbie
  • *
  • Messages: 11
    • Voir le profil
    • Ma chaîne YouTube pour les curieux
Re : Carnet de bord ( Espagnol)
« Réponse #1 le: février 16, 2020, 21:48:14 pm »
Carnet de bord de Anake.

Rodriguo s'est bien fait défoncer... Mais notre chirurgien est super doué, il a réussi à le rafistoler.
Nos dernières informations nous indiquant que le bordel de la Sirène regorgeait d'indice nous prîmes nos armes et nous nous somme rendu dans le-dit établissement, et cette fois on m'a forcé à enfiler une robe... je suis ridicule là dedans...
Après une démonstration de danse un peu bizarre de la part des filles du bordel, une femme, Donna Réiès s'est rapprochée de Rodriguo, elle a tenté de lui vendre les services de ses filles à lui et à nos deux autres compagnons et lorsqu'il a refusé ils ont parlé "affaire" allant même jusqu'à s'isoler dans le bureau de la dame.
Le cuisto a alors commencé à faire des cocktails (assez bon d'ailleurs, mais qui donne mal à la tête) et le prêtre s'est assis dans un coin je crois... Il est assez étrange mais c'est le seul qui me reluque pas comme un bout de viande...
Je suis restée assez longtemps accoudée au bar en fixant la porte derrière laquelle Rodriguo avait disparu, je sais pas si je deviens paranoïaque mais je m'attendais à un piège.
Alors que le cuisto entamait la 5ème tournée ils sortirent enfin du bureau de la belle dame.

Une fois à l'extérieur Rodriguo a partagé toutes les infos qu'il avait réussi a recueillir. Il y avait des tas de noms de bateau espagnol et la date approximative du départ de l'armada mais ce que j'ai surtout retenu c'est qu'ils devaient contenir environ 15 millions de pièces de 8... Je sais même pas compter jusque là !

Bref sur le chemin du retour on a cru être suivi mais en fait non et au final quand on est arrivé vers notre sloop celle-ci s'était faite envahir par les gardes de la ville et emmenait notre équipage en prison !
N'écoutant que notre courage nous avons... fuit.
Dans notre fuite on se fait interpellé par un type hollandais. Comme on risquait nous aussi la prison on a pas chercher à comprendre et on l'a suivi dans le hangar.
Il était pas seul, Piet Van Haard et une partie de son équipage nous attendait. Il nous a demandé de poser nos armes et Rodriguo a accepté. Il nous explique qu'il est allié avec notre capitaine Juan Cavallo et nous conduit sur son navire le Hollandais Vollant ou nous attend déjà le Santa Muerte ainsi que 22 autres navires dans une crique des Bahamas.
Quand on arrive sur son bateau on voit tout de suite que le capitaine Van Haard est apprécié par son équipage, et il faut dire qu'il a vraiment beaucoup de classe... en plus d'être beau garçon. Bon j'aime bien Rodriguo mais avec trois dents en moins et une grosse cicatrice sur le visage il a perdu beaucoup de son charme...
Notre capitaine Juan Cavallo, Piet et William Current on fait une alliance afin de tenter de voler le trésor du roi d'Espagne...

« Modifié: février 16, 2020, 21:50:31 pm par Liz Aurore »